Simulation gratuite

Crédit pour handicapé : les points importants

Publié par Marion le 12 août 2022 mise à jour le 12 août 2022 à 08:11
credit pour handicape

Les personnes qui ont besoin de soutien financier ne sont pas forcément dans les bonnes grâces des organismes de crédit fiable. On peut citer les étudiants, les chômeurs et les personnes handicapées. Ici, les crédits pour personne souffrant d’un handicap seront détaillés afin de vous donner une idée plus éclairée sur le sujet. Le monde de l’emprunt peut être complexe si l’on ne connait pas les notions et les concepts de bases.

TAEG à partir de O,5%

Mini crédit avec un mini taux d’intérêt et une petite mensualité.

La convention AERAS : une solution pour l’immobilier

Outre le crédit à la consommation et le micro-crédit, la convention AERAS constitue une des formes que peut prendre un prêt pour handicapés. Elle consiste en un dispositif issu de la collaboration entre les banques et les assureurs. Il donne l’occasion aux personnes handicapées d’accéder à une somme pouvant atteindre la valeur de 320000€. Il faut cependant remarquer que cette convention ne se met en place que si la demande de crédit est faite pour un projet immobilier.

Il est un certain nombre de conditions qu’il faut respecter pour pouvoir en jouir. La première d’entre elles est relative à l’âge de la personne. Celle qui veut bénéficier de la convention doit être âgée de moins de 70 ans. La seconde, qui peut être qualifiée de corolaire du premier est que le crédit doit être remboursé avant les 70 ans. La convention ne se met en place que dans le cas où le handicap empêche la personne de profiter des assurances classiques. Enfin, la durée de remboursement la plus longue autorisée est de 4 ans.

Quatre formes de crédits qui privilégient une personne limitée

Dans cette partie, il sera exposé les prêts auxquels les personnes en situation de handicap présentent des chances accrues de faire passer leurs dossiers.

Le crédit pour invalide se basant sur l’impôt

La visée de l’emprunt est de faciliter l’installation d’équipements favorisant l’autonomie d’une personne dépendante. Il est nommé crédit impôt, et est accordé aux sujets qui sont propriétaire, locataire ou encore occupant à titre gratuit. On peut l’assimiler à un crédit affecté, car ne pouvant être alloué à autre chose, il n’offre pas la flexibilité de prêt personnel.

Le crédit MAIF

Sa dénomination détaillée est la suivante : crédit auto aménagement handicap. On peut facilement comprendre qu’il est destiné à faire des modifications dans le véhicule d’une personne en perte d’autonomie. Il alloue la somme de 15 000 € au maximum, avec une durée de remboursement variant de 13 à 72 mois. Son plus grand avantage réside dans le fait que la MAIF offre une prise en charge partielle des intérêts.

Le crédit rapide en ligne

En fonction de l’organisme de crédit, le prêt en ligne, lui aussi, peut être une alternative intéressante pour ceux qui sont dépendants. Avec lui, la somme de 75 000 € peut être débloquée, et cela sans que l’argent ne soit affecté à un projet précis. Vous avez donc la possibilité de financer un grand nombre de choses. De plus, la démarche en ligne se trouve être simple et rapide.

Le micro-crédit

Si le montant obtenu est assez faible, les conditions qui l’accompagnent sont avantageuses. Le taux de votre crédit sera compris entre 1.5 et 4%. Pouvant aussi passer par une demande en credit rapide en ligne, les offres de mini prêt permettent l’accès à des fonds avec une vitesse sans égale. De plus, les établissements de crédit ayant ce type de prêt parmi leurs produits fusent sur le marché.

Faire une demande de crédit en tant que handicapé

Pour la plupart des crédits cités dans ce texte, la demande est sensiblement la même que celle d'un crédit classique. Il faut donc commencer par une simulation de crédit. Elle vous donnera toutes les informations essentielles afin que vous ayez conscience de ce qui est à prévoir pour rembourser le prêt. Une fois faite, vous passez à la confection de votre dossier de soumission, c’est ici que le processus diffère un peu des autres sujets. Cela fait, votre dossier sera étudié par la compagnie prêteuse. Toutes ces étapes passées, le contrat vous sera présenté et le reste est une affaire de versement et de dépense. Pour les crédits affectés, des pièces justificatives relatives à l’utilisation de l’argent seront nécessaires.

En ce qui concerne le dossier, il mérite que des éclaircissements soient apportés. Il est donc à savoir que c’est la CDAPH qui statue sur le fait qu’une personne est ou non dans une situation de handicapé. Aussi une carte d’invalidité vous sera accordée. Par ailleurs, un contexte pareil se traduit par les points suivants :

  • Perte totale et irréversible d’autonomie,
  • Une invalidité supérieure à 70% (barème fixé par les autorités compétentes).

Les invalidités partielles sont sujettes à d’autres conditions et respectent une tout autre démarche.

A propos de l'auteur : Charles Marion

Fort de 10 années d’expérience en tant que conseiller financier, ce blog, c’est l’occasion de guider et de mettre en avant le choix de chacun dans le monde du crédit. Ici, vous allez trouver de précieux conseils pour optimiser la gestion de vos crédits et la santé de vos finances.