Simulation gratuite

Crédit pour FICP en CDI : quelles sont les possibilités ?

Publié par Marion le 13 juin 2022 mise à jour le 15 juin 2022 à 10:10

Le FICP ou Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers est sous la responsabilité de la Banque de France. Sa mission est de recenser tous les incidents de remboursements de crédits, peu importe la forme de celui-ci. Qu’il s’agisse d’un crédit à la consommation, d’un crédit immobilier, d’un crédit à la consommation ou encore d’un découvert. 

TAEG à partir de O,5%

Mini crédit avec un mini taux d’intérêt et une petite mensualité.

Quelles sont les causes probables d’une inscription au fichier FICP ?

Tout d’abord, l’inscription au fichier FICP est nécessaire en cas de retard dans le remboursement d’un crédit. En effet, celui-ci recense toutes les informations concernant l’individu en situation de surendettement. Il dispose alors de 30 jours pour régulariser ou encore pour trouver un accord.

Si le délai n’est pas respecté, alors l’organisme de crédit pourra demander à ce que l’emprunteur soit inscrit au FICP. Cette demande est à adresser à la Banque de France. L’inscription au fichier FICP entre donc dans les cadres légaux tels que deux mensualités non régularisées d’un crédit, de façon consécutive.

Les alternatives pour souscrire un crédit pour FICP en CDI

Quand une personne détenant un CDI est fichée au FICP, ses horizons financiers s’obscurcissent. Néanmoins, elle sera en mesure de faire une demande de prêt pour assainir sa situation. Le tout est de s’adresser à la bonne enseigne et de demander le bon programme.

Le microcrédit social

C’est la première option, et de loin la plus pratique. L’emprunteur fiché au FICP, mais détenant un CDI peut approcher les organismes sociaux. Ceux-là sont disposés à accorder un prêt pour les individus dont le nom figure sur la fiche de la Banque de France. Des justificatifs sont à présenter, dont :

  • Les ressources, donc le justificatif de travail en CDI
  • Les charges,
  • La description du projet.

Le projet de l’emprunteur doit avoir un lien avec l’insertion sociale, par exemple. Il lui est possible de faire une demande de mini prêt en ligne auprès d’un organisme comme Floa Bank, Cashper,etc.

Le rachat de crédit

Une seconde option c’est le rachat de crédit. Cela revient à restructurer en un seul prêt, la totalité des prêts en cours dont :

  • Le prêt à la consommation,
  • Le prêt immobilier,
  • Les dettes d’ordre privé…

Avec un rachat de crédit, l’emprunteur est en mesure de demander un nouveau prêt pour solutionner tous ses autres crédits en cours. Le rachat de crédit offre un avantage majeur : celui de n’avoir qu’une seule mensualité à payer pour l’ensemble de vos crédits. Il est également possible (et conseillé) de regrouper un crédit immobilier avec des crédits à la consommation.

Le crédit renouvelable

Quand une enseigne souhaite accorder un crédit à un client, le principal critère d’attribution, c’est la solvabilité de ce dernier. Peu importe le crédit sollicité, la solvabilité du client est de mise. Or, un fichage au FICP indique tout le contraire. Pour sortir du FICP, il suffit de régulariser sa situation.

En effet, certains organismes de crédit sont disposés à fournir un crédit renouvelable à condition que l’emprunteur présente des justificatifs comme le contrat de travail en CDI, la capacité de remboursement non dégradée et pour finir un reste à vivre en relation avec la composition de son foyer. Pour finir, il importe de rappeler que le prêt personnel, y compris le prêt personnel sans justificatif, est impossible pour les individus fichés FICP.

Le prêt entre particuliers

C’est une solution efficace pour se sortir d’une situation de fichage bancaire. Le prêt entre particuliers, c’est un crédit sans banque. C’est un emprunt que vous pouvez librement demander auprès d’une connaissance ou bien à un individu tiers via des plateformes spécialisées.

Demandé à un membre de votre famille de vous emprunter la somme nécessaire pour vous acquitter de vos dettes est une possibilité. Mais attention, aux yeux de la loi, il s’agit là d’un vrai prêt. L’avantage c’est que le client peut s’entendre librement avec le prêteur concernant les modalités de l’emprunt (durée de remboursement, avec ou sans intérêts…). Établir une reconnaissance de dette est un impératif dans ce cas-là.

Quelles sont les répercussions d’une inscription au FICP ?

Légalement, cela ne signifie pas une interdiction de crédit. En effet, les organismes de crédit ont le choix d’accorder ou non un prêt à un emprunteur fiché au FICP, surtout si ce dernier dispose d’un CDI. D’ailleurs, il existe des organismes qui accordent un crédit renouvelable aux personnes fichées.

L’emprunteur doit respecter certaines conditions pour cela. Lors de l’étude du dossier, quelques justificatifs en sus permettent de favoriser l’octroi ou la gestion d’un crédit.

Comme il a été dit, il existe quelques organismes de crédit qui sont disposés à prêter un certain montant à une personne fichée FICP. D’une part, il y a Floa Bank. Il offre un coup de pouce FICP. D’autre part, Advanzia Bank, qui propose une Carte Zéro. Avec elle, l’emprunteur peut obtenir un crédit.

A propos de l'auteur : Charles Marion

Fort de 10 années d’expérience en tant que conseiller financier, ce blog, c’est l’occasion de guider et de mettre en avant le choix de chacun dans le monde du crédit. Ici, vous allez trouver de précieux conseils pour optimiser la gestion de vos crédits et la santé de vos finances.